Le monde du droit

Dimanche 26 octobre 2014

Vous êtes ici : Banque-Finance Billet à ordre : accord des parties nécessaire

Billet à ordre : accord des parties nécessaire

Envoyer Imprimer PDF

Le règlement par billet à ordre n'est permis au débiteur que s'il a été expressément prévu par les parties et mentionné sur les factures.

Un sous-traitant a exécuté divers travaux de fabrication de pièces, commandés par le maître de l'ouvrage. Sept lettres de change non signées, tirées sur la société maître d'ouvrage au bénéfice d'une société d'affacturage, ont été acceptées entre le 31 mai et le 31 juillet 2007 par le tiré, qui en a réglé le montant au factor.
L'entrepreneur principal ayant été mis en liquidation judiciaire le 1er août 2007, le sous-traitant a déclaré le 3 août 2007 au passif de celui-ci une créance portant notamment sur les sommes de 5.430.255,14 € de pièces et 229.467,50 € d'outillage à destination du client final, le maître d'ouvrage et, par lettre recommandée avec avis de réception du même jour, dénoncé sa déclaration de créance à celle-ci en lui indiquant qu'elle entendait se prévaloir de l'action directe prévue à l'article 12 de la loi du 31 décembre 1975, en raison de la défaillance de l'entrepreneur principal.
Le maître d'ouvrage lui a opposé le transfert de la provision résultant de l'acceptation des lettres de change. Le sous-traitant a été mis en liquidation judiciaire.

La cour d'appel de Versailles a condamné le maître d'ouvrage à payer au liquidateur du sous-traitant une certaine somme, par un arrêt du 24 jiun 2010.

La Cour de cassation approuve l'arrêt le 6 décembre 2011, au motif que "qu'il résultait de l'article L. 512-8 du code de commerce que le règlement par billet à ordre n'est permis au débiteur que s'il a été expressément prévu par les parties et mentionné sur les factures", et qu'il en résultait que les modalités de paiement par le maître d'ouvrage au seul bénéfice de la société d'affacturage étaient inopposables au sous-traitant.
© LegalNews 2012


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant de 15 jours d’essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici

Levitra Online US
Very Cheap Viagra