Présidentielle 2017 : les candidats répondent au barreau de Paris

Décryptages
TAILLE DU TEXTE

Pacte JusticeLes principaux candidats à l'élection présidentielle (Jean-Luc Mélenchon, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Marine Le Pen) ont répondu au barreau de Paris.

Dénonçant une justice préhistorique souffrant d’un manque de moyens et un système judiciaire à bout de souffle, le barreau de Paris a lancé fin janvier dernier une campagne d’alerte et d’information, pour ouvrir le débat sur le devenir de la justice proposant aux candidats à la magistratur suprême un "pacte justice".

Le barreau de Paris vient de publier sur le site pacte-justice.org les résultats de cette consultation à laquelle se sont prêtés les principaux candidats (Jean-Luc Mélenchon, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Marine Le Pen), qui  retrouvent donc pour certains d’entre eux une partie de leur visage d’homme moderne.

Sur les 6 thématiques abordées par le Barreau de Paris (Donner les moyens à la justice, Réformer l’Aide Juridictionnelle, Garantir l’accès à la justice pour le plus grand nombre, Constitutionnalisation du Droit, Promouvoir les qualités des procédures françaises, Renforcer le rôle des ordres au niveau local), Jean-Luc Mélenchon a apporté des réponses à quatre d’entre-elles, François Fillon et Emmanuel Macron à 3, Benoît Hamon à 2 et Marine Le Pen à une seule.

 Jean-Luc MélenchonfillonMacron

HamonLePen

"Il ne nous appartient pas de juger de la faisabilité du projet, de sa cohérence avec le programme global mais simplement de signaler les réponses reçues. La justice sera un enjeu fort du prochain mandat présidentiel. Il est dommage qu’il n’en ait pas été plus question dans la campagne, mais il est heureux que nous ayons trouvé une partie des réponses aux questions que nous nous posions. Peut mieux faire mais partant de rien, c’est déjà beaucoup ! Que les candidats et les équipes qui les entourent et qui ont participé à la construction de leur programme, en soient remerciés", précise Frédéric Sicard, Bâtonnier du barreau de Paris.

Arnaud Dumourier (@adumourier)