Le monde du droit

Vendredi 24 octobre 2014

Vous êtes ici : Amérique latine Nouvelles mesures d'austérité en Argentine : suppression de certaines exemptions fiscales pour les entreprises et restructuration de la dette détenue par les investisseurs étrangers

Nouvelles mesures d'austérité en Argentine : suppression de certaines exemptions fiscales pour les entreprises et restructuration de la dette détenue par les investisseurs étrangers

Envoyer Imprimer PDF

L'Argentine, qui espère encore obtenir un prêt du Fonds monétaire international (FMI), a promis d'honorer le remboursement de sa dette. Mais la restructuration de la dette extérieure qui s'annonce se fera au détriment des investisseurs étrangers : le ministre argentin de l'Economie, Domingo Cavallo, a en effet annoncé qu'ils allaient pouvoir "accepter de nouvelles obligations avec des intérêts beaucoup plus bas, mais avec une garantie de remboursement à 100 %". A titre de comparaison, la restructuration de la dette détenue par les résidents, bien que moins désavantageuse, s'était traduite par une perte de 30 % sur la valeur faciale... Domingo Cavallo a annoncé d'autres mesures d'austérité, dont la suppression d'un certain nombre d'exemptions fixales dont bénéficient les entreprises, afin de permettre à l'Etat d'économiser 4 à 4,5 milliards de dollars en 2002. Pourtant, ces mesures drastiques pourraient ne pas suffire, et le FMI continuer à refuser ses fonds, compte tenu des menaces qui pèsent sur la capacité de l'Argentine à rembourser sa dette.

Céline Cros
© LegalNews 2011
Order Levitra Online
Viagra Online Purchase